DEPIL TECH

Forfait d'épilation illimité Dépil Tech : demandez le remboursement du forfait et / ou des dommages et intérêts

Qu'est-ce que l'action collective Dépil Tech ?

Vous avez souscrit un forfait d'"épilation définitive" avec séances de lumière pulsée "illimitées" chez Dépil Tech ?

Vous n'avez pas obtenu les résultats attendus ?

Le traitement a été inefficace ou on vous a refusé la poursuite des séances ?

Ces traitements vous ont provoqué des brûlures ?

Cette action tend à obtenir le remboursement de votre forfait et / ou des dommages et intérêts.

Une réunion publique d'information a été organisée le 10 septembre 2019, à 18h00, en présence de Maître Christopher Cassavetti, pour répondre à toutes les questions des personnes s'estimant victimes.

 

Logo représentant la consommation

Consommation

Logo représentant un avocat

Maître Cassavetti

50

Participants au minimum

36€

Par participant

Comprendre l'action collective Dépil Tech

Les faits litigieux

 

Des forums et groupes de discussion en ligne voient s’exprimer le mécontentement et la colère de nombreuses clientes ayant souscrit un forfait d’« épilation définitive » avec séances de lumière pulsée « illimitées » auprès d’établissements exerçant sous l’enseigne Dépil Tech, dont le prix excède régulièrement la somme de 1.000 euros.

L’offre en question consiste pour les centres Dépil Tech à vendre à ses clients un « forfait de séances de lumière pulsée illimité » ; selon les conditions générales dont nous avons pu prendre connaissance, cette offre :

  • n'est valable que dans un délai de 18 mois (dont l'information n'est pas délivrée clairement)
  • serait valable sous réserve du respect par le client du protocole de soins Dépil Tech,
  • ne serait pas applicable aux zones « hormono-dépendantes », que sont le dos, les épaules, le torse, le menton, les aréoles, le bas des reins, le ventre et le visage, et dont le traitement peut être limité à 6 séances, et
  • ne fonctionnerait pas sur le duvet, même noir, ainsi que sur les poils blonds, châtains clairs et blancs.

 

Bien que la formule en question n’y soit pas expressément proposée, le site internet de la société Dépil Tech annonce, en écho à cette offre, que :
  • « les forfaits d’épilation définitive sont assurés jusqu’à disparition totale des poils », et
  • « Seuls 2 % de nos clients ont besoin d’une 7ème séance d’épilation définitive »

 

Or, à lire les forums, de nombreuses clientes expliquent que, bien qu’elles aient respecté le protocole de soins qui leur a été communiqué par Dépil Tech :
  1. le traitement suivi a été inefficace, et
  2. elles se sont vues refuser la poursuite du traitement à l’issue de la 6ème (voire parfois de la 7ème) séance.

 

Par ailleurs, un certain nombre d’internautes indiquent que ces traitements leur ont causé des brûlures, en particulier sur des zones de la peau faisant l’objet d’un tatouage.

 

Les fondements juridiques

 

Le fait de : 
    • limiter le nombre de séances alors que l'offre est présentée comme "illimitée", ou encore,
    • causer des brûlures à ses clients sur des zones qui n’auraient de toute évidence pas dû faire l’objet d’un traitement à la lumière pulsée (le cas des zones de peau tatouées)

 

Le caractère inefficace d’un traitement mené à son terme suscite également de fortes interrogations en termes de qualité de l’exécution du contrat dès lors que, l’enseigne Dépil Tech affiche un taux de réussite de 98 %voire de 100% au bout de la 7ème séance.
Par ailleurs, le fait de proposer au public, de manière mensongère, une offre d’épilation définitive avec un nombre de séances illimitées constituerait une infraction de publicité trompeuse (prévue par l’article L441-1 du Code de la consommation) et pourrait donner lieu à des poursuites pénales à l’encontre l’auteur de l’offre.

Prescription :

Article 2224 du Code civil :

"Les actions personnelles ou mobilières se prescrivent par cinq ans à compter du jour où le titulaire d'un droit a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant de l'exercer."

= 5 ans, à compter du moment où la victime se rend compte qu'elle n'a pas obtenu le service pour lequel elle pensait avoir souscrit (en l'espèce, 5 ans à partir du moment où Dépil Tech précise que les séances sont terminées)

NB : pour les dommages corporels (ici, d'éventuelles brûlures), l'action se prescrit au bout de 10 ans, voire au bout de 20 ans si celles-ci ont été subies par une personne mineure

Procédure de sauvegarde :

Une procédure de sauvegarde (ce qui engendre la suspension des poursuites judiciaires en vue d'obtenir le paiement d'une somme d'argent) a été prononcée par le franchiseur Dépil Tech le 24/05/2018. La période d'observation a été prolongée à deux reprises, et sa fin est aujourd'hui fixée au 27/11/2019.

La présente action consiste à mettre en demeure le franchiseur (SAS Dépil Tech) ainsi que les franchisés impliqués, dans le but d'obtenir une indemnisation à l'amiable.

Vidéo explicative

Articles relatifs à l'action

Epilation définitive Action collective Dépil Tech

Dépil Tech : des épilations vraiment « définitives » ?

Par Margot Pambrun | juillet 22, 2019

Insatisfait par un forfait de dépilation dite « définitive » ou au caractère illimité ? Une action collective contre Dépil Tech est lancée. Alors que vous pensiez…