PARIS SPORTIFS WINAMAX

Annulation et remboursement des paris sportifs Winamax

Qu'est-ce que l'action collective Paris sportifs Winamax ?

🎾 Le dimanche 6 septembre 2020 se jouaient les huitièmes de finales de l'US Open 2020 entre le serbe Novak Djokovic et l'espagnol Pablo Carreno Busta.

A la fin du premier set, l'espagnol a fait le "break" : 6 jeux à 5.

Djokovic, dans un geste d'énervement, a balancé une balle derrière lui. La balle a malencontreusement touché un juge de ligne.

Novak Djokovic a été disqualifié du tournoi.

🕵️‍♀️ Le problème ?

V pour Verdict a été contactée par des personnes ayant misé des sommes importantes via le site de paris sportifs Winamax, notamment :

- ayant parié sur Djokovic comme vainqueur du tournoi ;
- ayant parié sur Djokovic comme vainqueur d'une section de tableau du tournoi.

Le site Winamax a déclaré ces paris comme "perdants".

Or, au regard des clauses contractuelles du site Winamax régissant les paris concernés, il apparaît que ces paris auraient dû être annulés au regard des circonstances de la disqualification de Djokovic.

🎯 Le but ?

Une action collective (mise en demeure préalable, puis assignation au Tribunal judiciaire, le cas échéant) sera lancée par Me Amélie Robine (Beaubourg Avocats), avocat au Barreau de Paris, afin de :

- demander l'annulation des paris en conformité avec les dispositions contractuelles de Winamax ;
- demander le remboursement immédiat des sommes misées.

Pour comprendre les fondements juridiques de l'action : cliquez sur "COMPRENDRE L'ACTION", ci-dessous.

❗️ Attention ! Il s'agit d'une procédure juridique et non pas d'une pétition. Nous vous invitons, avant de rejoindre l'action, à lire attentivement la rubrique "MODALITÉS PRATIQUES".

arnaques blanc

Arnaques / Escroqueries

Logo représentant un avocat

Maître Robine

20

Participants au minimum

20€

Par participant

Comprendre l'action collective Paris sportifs Winamax

👩‍⚖️ Fondements juridiques

Winamax refuse de rembourser les sommes misées par les joueurs, au motif que les paris concernés seraient déclarés "perdants".

Or, le règlement des paris sportifs de Winamax en vigueur à la date des faits ne laisse que peu de place au doute.

L’article 42.2.1 Pari sur le vainqueur d’une compétition / d’un tournoi prévoit que :
"Ce type de pari détermine le vainqueur d’une compétition / d’un tournoi spécifié.
Le pari sera déclaré perdant si la sélection rattachée au pari ne prend pas part à la compétition à cause d'une non-qualification, sanction ou suspension sportive; ou si cette même sélection abandonne pendant la compétition. Pour tous les types de forfait autres que ceux précisés précédemment, le pari sera annulé."

Et l’article 42.2.3 Pari sur le vainqueur d’une section de tableau d’une compétition / d’un tournoi stipule que :
"Ce type de pari détermine le vainqueur d’une section d’un tableau d’une compétition / d’un tournoi spécifié (Par exemple : le vainqueur d’un quart du tableau ou l’accession à la finale d’un tournoi).
Le pari sera déclaré perdant si la sélection rattachée au pari ne prend pas part à la compétition à cause d'une non-qualification, sanction ou suspension sportive; ou si cette même sélection abandonne pendant la compétition. Pour tous les types de forfait autres que ceux précisés précédemment, le pari sera annulé."

En l'espèce, la sélection rattachée aux paris litigieux, à savoir Novak Djokovic, a bien pris part à la compétition. Le pari doit donc être annulé et les sommes misées dans ce cadre immédiatement remboursées.

Et l’interprétation de ces articles peut notamment être confirmée par le biais de deux éléments :

1°/ Les clauses générales et spécifiques des CGU encadrant les paris sportifs de Winamax font fréquemment référence au terme "disqualification", correspondant aux faits d'espèce d'exclure un joueur d'un tournoi pour des raisons disciplinaires et/ou sportives. Ce terme est pourtant bel et bien absent des dispositions encadrant les paris concernés ;

2°/ Les termes "non-qualification", "sanction" ou "suspension sportive" font clairement référence aux scénarios pouvant survenir préalablement à un tournoi. Le terme "ne pas prendre part à la compétition", dans l'esprit du consommateur qui a consenti à un contrat d’adhésion, fait référence au fait pour un joueur d’être absent du tournoi. D’ailleurs, Winamax a bien pris soin de préciser les cas dans lesquels le pari resterait valable en cas d'incident au cours d'un tournoi (dans le cas du départ d'un joueur du tournoi : "ou si cette même sélection abandonne pendant la compétition").

Vidéo explicative

Aucune vidéo relative à l'action est disponible pour le moment.

Articles relatifs à l'action

Aucun article relatif à cette action n'a été publié pour le moment.